Inauguration festive de la Place du Logement Social

Publié le par frontdegauche94120

 

L'initiative de ce samedi 11 février sur la nouvelle "place du logement social" à Vincennes à côté de la mairie a rencontré un vif succès. Plus de 100 personnes comptées par Gérard ont bravé le froid sur la nouvelle place du logement social inaugurée en présence des nombreux élus locaux et du département.


 

 

LGT.JPG

 

 
L'animation Front de Gauche a permis de dévoiler la réalité du logement social sur les communes de Fontenay et de Vincennes "hors la loi SRU" qui avec St Mandé provoque un déficit de 4300 logements accessibles au plus grand nombre. 12 ans pour créer ce déficit. Des panneaux, des maquettes "à l'échelle" ont démontré le gouffre entre des réalisations d'élus républicains qui respectent et font progresser la loi et ceux qui sont arcboutés sur leurs privilèges de représentants des nantis. Des tracts une pétition des contacts ont rythmé cet après midi froid de février.

Nora Saint-Gal nouvelle candidate FG dans une prise de parole convaincante a rappelé l'analyse du logement et a rappelé que les maires qui créent la pénurie pour se loger doivent être considéré comme inéligibles.

Pour le "fun", un brasero, un chamboule tout (on sera obligé de retirer C. Boutin de notre jeu car elle vient d'annoncer son retrait de la campagne 2012 mais il en reste pas mal à éliminer) du café et du vin chauds ont permis de rendre vivante cette place de la solidarité.

Les contacts avec la population de Vincennes ont été de qualité et montrent que des thèmes bien ciblés peuvent créer une écoute et faire progresser la nécessité du vote Front de Gauche et de son candidat Jean Luc Mélenchon pour que "l'humain d'abord" soit le seul programme de demain.

Et ayons une pensée "émue" pour la maire de Nogent sur Marne qui a décidé la confection d'une statut d'ouvrière de "plumassière" dont le modèle est Carla Bruni. La face "obscure" de la droite se dévoile ainsi. Cette statut coutera 80 000 € (la moitié payée par un promoteur immobilier sic). On aurait préféré que cette somme serve à l'investissement dans le logement social surtout que cette ville comme Vincennes St Mandé... a un taux de logements sociaux de 11 %. Encore une commune hors la loi.
 

Pour l'atelier Logement Front de Gauche quelques membres


Patricia, Anne Marie et Bernard

Commenter cet article