Loi NOTRe, budget du Val-de-Marne : rencontre avec les Conseillers Généraux le 9 février

Publié le par frontdegauche94120

Loi NOTRe, budget du Val-de-Marne : rencontre avec les Conseillers Généraux le 9 février

Mardi 9 février 2016 à 18h30

Maison du Citoyen et de la vie Associative
Salle de l’Orangerie
16 rue du Révérend Père Aubry à Fontenay
Avec vos conseillers départementaux Sokona NIAKHATÉ, Gilles SAINT-GAL

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Ces réformes interrogent tous les acteurs de nos territoires qui se demandent qui sera désormais leur interlocuteur dans la vie économique, sportive, culturelle, associative... Et surtout quelle marge de manœuvre il y aura.

Pour nous, ces réformes sont un terrible retour en arrière du point de vue de la décentralisation et des droits démocratiques.
Nous pensons qu’elles sont loin de permettre de répondre aux enjeux sociaux et environnementaux de nos territoires et qu’elles enferment les collectivités dans le carcan de l’austérité là où pourtant les élections départementales ont montré qu’en Val-de-Marne avec
la réélection de la majorité de gauche et écologique conduite par Christian Favier les exigences citoyennes étaient toutes autres.


C’est parce que nous pensons qu’il est important que chacun puisse s’informer sur ces réformes que nous vous invitons à une rencontre publique avec Didier Nicolini, attaché parlementaire du Président Christian Favier, qui nous présentera le cadre institutionnel de ces réformes et ses conséquences pour nos territoires. Il pourra répondre à toutes les interrogations concernant cette réforme.


À quelques jours du débat d’orientation budgétaire du Conseil départemental, cette soirée sera aussi pour nous l’occasion de vous présenter et de discuter des grandes lignes du budget départemental que nous devons construire dans ce nouveau cadre institutionnel.

Commenter cet article