Manifestons notre soutien au Peuple Grec mercredi 2 juillet 18h30 place de la Bastille

Publié le par frontdegauche94120

Manifestons notre soutien au Peuple Grec

mercredi 2 juillet 18h30 place de la Bastille

A l'appel du Front de Gauche,

des organisations syndicales (CGT, FO, FSU, Solidaires)

et de nombreuses associations.

Départ collectif à 18 H RER Val de Fontenay

L'initiative du front de gauche de soutien à la Grèce -dimanche 28 juin- a été un succès appréciable, malgré la chaleur.

Nous sentons bien que ce qui se joue à Athènes dépasse de loin les questions spécifiques à la Grèce.

Il s'agit de prouver la capacité à montrer qu'une autre voie est possible en Europe, refusant l’austérité.

Les forces de la finance l'ont bien compris et cherchent à provoquer un coup d’état financier en Grèce, pour tuer l'idée même de changement.

Nous devons relever le gant. Cette semaine peut entrer dans l'histoire.

Dimanche, les grecs voteront. Pour eux, pour nous aussi.

Manifestons notre soutien au Peuple Grec  mercredi 2 juillet 18h30 place de la Bastille

Déclaration d'Alexis Tsipras

"La référendum de dimanche ne pose pas la question de l'appartenance de la Grèce à la zone euro. Après l'annonce du référendum, de meilleures propositions ont été formulées à propos de la restructuration de la dette. Lundi prochain, le gouvernement grec sera à la table des négociations, avec un meilleur mandat du peuple grec. Le verdict populaire est bien plus fort que la volonté d'un gouvernement.

Il est inacceptable que dans une Europe solidaire, on soit contraint de fermer les banques du fait d'avoir appelé le peuple à voter. Cela a gêné des milliers de personnes âgées, mais malgré l'asphyxie financière, le gouvernement garantit leurs retraites. Ces derniers mois, nous avons négocié avec acharnement pour défendre vos retraites, protéger votre droit à une retraite décente. Vous avez fait l'objet d'un chantage au vote "Oui" à l'ensemble des mesures des "Institutions" qui ne comportent aucune solution de sortie de crise.

Le "Non" n'est pas juste un slogan. C'est un pas décisif pour un meilleur accord.

Le "Non" ne signifie pas rompre avec l'Europe, mais au contraire revenir aux valeurs européennes.

Le "Non" signifie une forte pression. Pour un accord socialement juste qui met la charge sur ceux qui peuvent l'assumer et non, encore une fois, sur les retraités et les travailleurs.

Il y a ceux qui disent que j'ai un plan caché, qu'avec un vote "Non", je vais faire sortir la Grèce de l'euro. Ils vous mentent. Ceux qui font ces déclarations aujourd'hui faisaient les mêmes hier. Ils ne servent pas le peuple européen. Ils voient l'Europe comme une union superficielle dont le FMI est le garrot. Ils ne sont pas les visionnaires dont l'Europe a besoin.

Je fais part de ma gratitude sincère au peuple grec pour son calme et sa retenue. Les salaires et les retraites sont garantis. Les dépôts bancaires des citoyens qui ne retirent pas leur argent sont garantis.

Tournons la page, maintenons la démocratie et nos convictions pour un meilleur accord. Nous le devons à nos parents, à nos enfants, à nous-mêmes. Dire "Non" ce dimanche est notre devoir historique."

Ce week end mobilisé autour du peuple Grec

Syriza nous montre le chemin d'une Europe Solidaire et Pacifiste. Avec Alexis Tsipras, la Grèce a à sa tête un homme, un gouvernement, qui n’a pas fait le choix de l’isolement.

Les gouvernements de l’UE doivent choisir : respecter la démocratie ou les choix économiques austéritaires.

Leur entêtement les rend aveugles et sourds à l’espoir qui vient de se lever sur l’Acropole.

Donc faisons nous entendre ce week-end !!!

Un tract sera disponible reprenant la déclaration d'Alexis Tsipras

et celle du front de gauche du Val de Marne

Points de rendez-vous

Samedi 15H : patinoire

Dimanche 10h30 : LIDL

Dimanche 11H00 : Larris

COLLECTIF FRONT DE GAUCHE

Fontenay-sous-Bois

E-mail : frontdegauche94120@gmail.com

Site : http://frontdegauche94120.over-blog.com/

Twitter : @FDG94120

Commenter cet article