L’Assemblée citoyenne du Front de gauche vous appelle à dire OUI à la poursuite des politiques de solidarité menées par le département

Publié le par frontdegauche94120

L’Assemblée citoyenne du Front de gauche vous appelle à dire OUI à la poursuite des politiques de solidarité menées par le département

Dès le 1er janvier 2016, la réforme territoriale enlèvera la compétence des départements sur les routes, les collèges, le logement, l’aménagement du territoire et le développement économique pour les transférer à la région ou à la métropole du Grand Paris.

Avec la réforme territoriale et la baisse des dotations, il deviendra très difficile pour les départements de mener les actions de solidarité « non obligatoires », pourtant nécessaires à la vie des citoyens et des citoyennes.

Dans le Val-de-Marne, dirigé par le Front de gauche, c’est un véritable « bouclier social »
qu’il faut défendre, avec des actions efficaces et porteuses des valeurs d’égalité, de justice
et de solidarité.
- Le remboursement à 50 % de la carte Imagin’R pour tous les jeunes de 16 à 25 ans.
- La remise d’un ordinateur portable à chaque collégien entrant en classe de sixième.
- Des aides à la demi-pension pour les collégiens.
- La prise en charge de la carte Améthyste, sous conditions de ressources, et qui bénéficie à plus de 55 000 personnes âgées de plus 60 ans...

Nos conseillers généraux s’engagent à mettre en œuvre les propositions suivantes :
- La création de 500 places en crèche, en plus des 4 500 qui existent déjà dans les 76 crèches
départementales.
- L’extension de la carte Améthyste à tous les retraités pour 35 euros par mois.
- La mise en place d’un dispositif « SOS logement »...

  • Pour dire non à l’austérité.
  • Pour que le département continue à mener des politiques publiques utiles aux habitant-e-s du Val-de-Marne.
  • Pour défendre et développer les services publics de proximité.
  • Pour le développement d’une politique sociale de transition écologique et énergétique.
  • Pour la solidarité avec les plus démunis, notamment les person­nes sans logis ou sans travail, les étrangers sans papiers, les Roms...
  • Pour que la droite et l’extrême droite ne remettent pas en cause les politiques sociales menées par le département.

Soutenons les candidates et candidats présentés par l’Assemblée citoyenne du Front de gauche de Fontenay-sous-Bois
Sokona Niakhaté et Gilles Saint-Gal
remplaçant-e : Delphine Fénasse et Daniel Terra
Jorge

La politique d’austérité menée par le président Hollande, au mépris de ses promesses de s’attaquer à la finance, et par le gouvernement Valls enfonce le pays dans une crise économique, écologique, sociale et politique très grave. Le gouvernement ponctionne des milliards sur notre dos pour les redonner, sans aucune contrepartie, aux grandes entreprises et aux banques. Il abandonne toute idée même d’une juste répartition des richesses.
La planète souffre de pollutions, du dérèglement climatique mais les solutions urgentes sont renvoyées à plus tard. Aucun investissement réel, aucune action concrète ne sont engagés par le gouvernement pour préparer la transition écologique, changer les modes de production et de consommation.
La réduction des dotations de l’État aux collectivités territoriales accélère la destruction des services publics. La réforme territoriale éloigne les citoyens des lieux de décision et répond à trois objectifs : imposer l’austérité, attiser la concurrence entre territoires et ouvrir de nouveaux espaces de profit pour le marché.

Une alternative à l’austérité et à la compétition généralisée est possible. Cette alternative place comme priorité la satisfaction des besoins humains, la lutte contre les inégalités sociales et territoriales, une démocratie sociale et de proximité, la mise en œuvre d’une véritable transition écologique.
Des peuples disent déjà non à l’austérité, en Grèce en portant au pouvoir le parti anti-austérité Syriza, ou en Espagne et au Portugal avec des manifestations gigantesques.

Pour la poursuite des politiques de solidarité du département,
les 22 et 29 mars, votez Sokona Niakhaté et Gilles Saint-Gal
remplaçant-e : Delphine Fénasse et Daniel Terra J
orge

L’Assemblée citoyenne du Front de gauche vous appelle à dire OUI à la poursuite des politiques de solidarité menées par le département

Commenter cet article